Les actualités du Domaine de la Sablière

Gaby et le sirop de pétales de coquelicot naturiste

Gaby et les confituresLe Domaine de la Sablière à une âme, vous le savez tous.
Posé dans la modernité la plus éloquente, il y a comme un art de vivre sur le Domaine naturiste.
Cette manière de poser une parenthèse naturiste hors du temps.
De retrouver le rythme et l’usage de l’ensemble de ses sens, comme une éloge de la lenteur dans un monde d’urgence.
Certains diraient que c’est l’ADN du Domaine de la Sablière, une sorte de gène naturiste.
Nous sommes beaucoup à penser que ce sont les femmes et hommes qui s’y croisent qui en font la chair, et l’ultime magie.

Pourquoi vivre le naturisme en France de cette façon?

La France y compris naturiste, comme tous les pays possède ses traditions, et dans bien des familles les confitures en font partie.
Gaby cherche, au fil du temps, à rappeler aux enfants et à leurs parents, combien de moments peuvent illustrer le partage entre les générations.
Sur le camping naturiste de la Sablière, on a vu au fil du temps les demandes de confort se renforcer.
Dans les locations naturistes, les naturistes ont désiré retrouver le confort de leur lieux de résidence.
Côté vie, animations, structures de loisirs ont été mises en place pour agrémenter les séjours.
Alors, pour rappeler que le Domaine de la Sablière est avant tout un lieu d’échanges et de partages, un grand nombre d’activités sont tournées sur des occasions de rencontres et de découvertes.
Et Gaby en a fait un cheval de bataille, pour nourrir un naturisme réenchanteur du quotidien.
Son dada pour l’illustrer; les confitures, et précisément aujourd’hui le sirop de pétales de coquelicot.

Un sirop de pétales de coquelicot naturiste

champ coquelicot naturismeC’est en regardant les champs alentours, que Gaby a découvert une véritable exposition de coquelicots.
Ouverts au regard, ils embrasaient de leur rouge l’horizon.
Les mélanges de verts et de rouge font à cette saison un tableau éphémère de toute beauté.
Avant que les champs ne soient fauchés, la récolte a été promptement menée.
Mis à exécution, le sirop de pétales coquelicot s’est vu finir dans les pots, prêts à la dégustation.
Amis naturistes, venez vous confronter au péché de gourmandise sur le Domaine.
Une manière naturiste de revendiquer le goût, l’art de vivre et le naturisme au quotidien.

Pour les plus impatients, Gaby nous livre sa recette.

 

SIROP DE PETALES DE COQUELICOT :

Cueillez les pétales de fleurs de coquelicot quand il fait chaud et sec en début d’après-midi.  Prévoir un récipient un peu profond pour éviter que les pétales s’envolent avec le vent.

Ingrédients :

200 gr de pétales, 1litre d’eau, 800 gr de sucre cristallisé, 1 jus de citron.Domaine de la sablière confiture

  1. Portez l’eau à ébullition dans une casserole.
  2. Ajoutez les pétales de coquelicot, le jus du citron, mélangez et couvrez sans attendre.
  3. Laissez macérer 12 heures.
  4. Le lendemain, passez l’infusion de coquelicot au tamis et pressez au maximum.
  5. Versez-la dans une casserole, ajoutez le sucre.
  6. Faites cuire le mélange pendant 20 minutes (jusqu’à 106°C).
  7. Baissez le feu.
  8. Les pots doivent être préalablement lavés à l’eau bien chaude et savonneuse. Passez-les 3 minutes au micro-onde avant de les remplir. Ensuite fermer et retourner les pots jusqu’à leur refroidissement.
  9. A conserver dans un endroit frais et à l’abri de la lumière pendant 4 mois. Dès que le pot est ouvert conservez-le au réfrigérateur.
  10. Vous pouvez utiliser le sirop pour les nappages de vos gâteaux, sur les fromages frais et yaourts, sur les crêpes.

 

This post is also available in: AllemandNéerlandais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :